Manga Party Festival : le festival de la honte

4/10/2011 07:20:00 PM by Mima

Certains ont bien compris que le portefeuille du fan de manga était une mine d'or resté longtemps inexploitée. C'est ainsi qu'on a vu fleurir des dizaines de salons en quelques années. Tous ce sont plus ou moins improvisés en supermarché pour otaku crédule mais le Manga Party Festival a atteint les sommets du ridicule.

L'objet premier de ma visite : L'expo consacrée au talentueu Ozcan

Avec une entrée à 14€ donc plus cher que la Japan expo, le Manga Party Festival propose à peine un dixième de ce que l'on peut trouver dans le mastodonte du salon manga. Dix minutes de marche suffisent à faire le tour du salon. Quelques stands de qualités sont toutefois présent, comme le Musée du jeu vidéo ou les quelques fanzines qui ont fait le déplacement, mais ils ne suffisent pas à masquer la pauvreté de l'espace qui leur est dédié. Le salon n'occupait que la moitié du Hall 5, le deuxième étage étant consacré uniquement à la scène.
Ceci est un stand de lentilles de couleur : WTF ?!?

Au détour du peu de boutiques intéressantes, on retrouvait également des exposants n'ayant aucun rapport avec le monde du manga ou du jeu vidéo. L'exemple le plus criant étant ce stand de vente de lentilles de couleur. J'enrage en constatant que le stand de bonbons est trois fois plus grand que les étalages où je pouvais trouver des Gunplas, des figurines ou des fanzines.


Les vendeurs de contrefaçon n'ont même pas fait le déplacement, puisque c'est le salon tout entier qui en est une. Je voulais me consoler d'avoir raté le Comic Live in Paris (à cause d'un agenda chargé) en mettant les pieds dans un nouveau salon mais je pense que j'aurais mieux fait d'aller en brocante. De tout les salons manga, Manga Party Festival est le pire qu'il m'a été donné de visiter.



Bilan du salon : 2h de train, 10 minutes de promenade et 14€ perdus qui auraient pu être directement versés à la Croix-Rouge pour les sinistrés du Japon. Je n'ai même pas eu le courage de rester pour assister au concert de Cécile Corbel tellement ce salon m'a écœuré.

Try again ? NO !

Un conseil à toi, lecteur du futur : si tu es tombé ici par hasard parce que tu comptes aller au Manga Party Festival de 2012 : surtout, garde ton argent et prend ta place pour Epitanime. Vu le prix prohibitif, je suis prête à parier qu'il remettront le couvert. C'est d'autant plus rageant quand on sait que Lovin Japan, salon assez correct mais 100 fois plus intéressant que le Manga Party Festival, à fait un four alors qu'ils avaient réussi à inviter Abe Yoshitoshi.

Posté dans , , , , | 14 commentaires

14 commentaires:

Anonyme a dit… @ 10 avril 2011 à 22:38

tout a fait d'accrod avec toi, la seule différence est que je n'ai pas payé l'entrée ! Mais tout de meme une bonne surprise en rencontrant Oskunk, un artiste graffeur qui customise les consoles...
je vais maintenant m'attarder sur ton blog qui m'a l'air bien intéressant...
Au plaisir

Mima a dit… @ 11 avril 2011 à 09:48

@Anonyme : Tout le plaisir est pour moi :3

Maspalio a dit… @ 11 avril 2011 à 09:50

excellent article ma chère Mima.On te sent révolté et ton coup de sang est mérité,selon tes propos.
Console toi en pensant bientôt à la Japan

Seyth a dit… @ 11 avril 2011 à 11:02

Bonjour Mima,

Ouf, je pensais être un martien hier soir après la lecture de l'article au vitriole que j'ai rédigé concernant ce Manga Party Festival.

Pour te consoler un peu, j'ai mis une vidéo du début du concert magique de Cécile Corbel dans mon article consacré à ce faux festival manga: http://seyth.com/manga-party-festival-30-minutes-de-magie/

Ja, mata !

Mima a dit… @ 11 avril 2011 à 11:14

@Maspalio : J'ai été faible, j'ai déjà reservé mon billet Argent pour JE :d .

@Seyth : Merci Seyth. Ta photo du salon vu de l'escalier est encore plus révélatrice du vide qui régnait dans ce salon.

Anonyme a dit… @ 11 avril 2011 à 13:38

C'est vrai que le salon etait petit et qu'on avait fait vite fait le tour. Mais je m'y suis quand meme amuser, notamment en rejouant sur le stand du museogame qui proposait pas mal de console et de jeu different de l'epoque (*joie d'avoir rejouer a Alex kid*).
Le concert pour le concert etait assez bref mais quand meme entrainant et Cecile Corbel etait tres emouvante en nous interpretant quelques titre de la BO de Arrietty.
Pour ma part, je pense que ce salon n'a pas trouver preneur car il est tout recent et donc peu de gens connaissent son existe, il faut leur laisser le temps de s'installer, de se promouvoir, pour preparer a l'avenir un salon plus grand et plus convial avec plus d'activité.

davidricardo a dit… @ 11 avril 2011 à 14:04

Ce n'etait pa sle MuséoGame mais le MJV, Musée du Jeu Vidéo

Mima a dit… @ 11 avril 2011 à 14:25

@Anonyme 2ième du nom : Comme le fait remarquer davidricardo, ce n'était pas Museogame mais le MJV (remember l'histoire MO5 / Alerte Orange ). Pour s'installer, il faut déjà que le salon ait quelque chose à proposer, ce qui n'était pas le cas. Je suis arrivée 2h avant le concert de Cécile Corbele en pensant pouvoir m'occuper pendant ces 2h. A part squatter le MJV 2 heures, il n'y avait RIEN à faire, donc cassos.

Vu le prix exorbitant du billet et le foutage de gueule que constitue ce salon, je ne préfère pas le voir s'installer plus longtemps. Ce n'est pas comme ci nous n'avions pas déjà assez de salon comme ça.

Anonyme a dit… @ 11 avril 2011 à 15:26

Surtout que faire ça en même temps qu'une autre convention qui fait sa première c'est vraiment pas cool !

Selon les retours que j'ai pu lire, il valait mieux aller à Japan Party qui est moins chère et mieux...

Merci Manga Party Festival de m'avoir privée de ça !!! L'année prochaine je sais ou j'irai à JAPAN PARTY !!!!!!!!!

Anonyme a dit… @ 11 avril 2011 à 20:32

Je suis tout à fait d'accord avec toi sauf sur un point : la présence du vendeur de lentilles. Il y a une raison à sa présence : le cosplay. Etant moi-même dans le milieu du cosplay, c'est important d'avoir un vendeur de lentille pour pouvoir réussir son cosplay (genre pour faire Vincent Valentine, tu es bien content d'aller dans une conv et de trouver à pas cher la paire de lentille).

Mais sinon, MPF ne mérite même pas l'appelation de Convention

Tidibiko a dit… @ 11 avril 2011 à 22:44

Bonsoir :)

Tu mets le doigt sur la présence de contrefaçon à outrance, et j'ai l'impression que cela se développe à l'ensemble des salons/conventions... :/

Le pire étant que les vendeurs t'assurent que c'est bel et bien de la qualité.

Etonné de voir que Cécile Corbel était aussi invité à Manga Party (j'ai pu assister à son concert samedi soir sur la région Toulousaine :D).

Anonyme a dit… @ 12 avril 2011 à 02:38

Quand on veut se lancer dans un salon manga déja avec si peu de stands et activités,on va pas se mettre direct a Porte de Versailles!
On commence petit,puis on grandi si c'est de qualité.
La c'est un salon clairement pour faire du fric et ils s'en foutent complétement des gens!
J'espère que personne n'iras l'année prochaine.

Mary a dit… @ 4 novembre 2011 à 14:17

Bon à savoir! Par contre je ne sais pas si je garderai mes sous pour Epitanime! Cette cave a hanté ma dernière année de scolarité (oui mon école était dans la cave de l'Epita... une honte!) C'est dingue le nombre de mini convention qu'on essaye de nous vendre. Ça m'a fait la même impression il y a quelques années à Paris Manga mais j'ai entendu dire que la situation s'était beaucoup améliorée là bas.

Anonyme a dit… @ 28 février 2012 à 18:03

ohaiyo Otaku girl, bien ton article et j'aimerai te dire, ayant été à cette gargote et hormis la sublime performance live de Nana Kitade, tous le reste n'est que connerie.

Ok j'adore le groupe Dax Rider, mais quel rapport ont ils avec le monde du manga, tout comme Passi et autres artistes RAP (surtout RAP français)?

Toutefois si ils osent en faire une cette année, ce sera sans moi...

Enregistrer un commentaire