Gamescom 2010 : Stand Namco Bandai

8/22/2010 11:21:00 PM by Mima


Trois heures de trains, une nuit écourtée et un accompagnateur un peu blasé n'auront pas suffit à entamer mon enthousiasme. C'est montée sur ressort que j'ai mis le pied au Koelnmesse pour le premier jour de salon. Ce jour est normalement réservé aux professionnels et à la presse mais par un heureux coup de chance , j'ai reçu dans ma boîte aux lettres le précieux sésame orange me permettant de profiter de cette journée privilégiée. Armée d'une envie irrépressible de courir partout, j'ai immédiatement trouvé mes marques malgré ma méconnaissance totale de la langue.


Le premier jeu que j'ai testé est un jeu dont je n'avais pas eu beaucoup d'écho et qui s'avère être une agréable découverte. Il s'agit de "Majin and the forsaken kingdom". Une héros simple sans grande originalité est accompagné d'une créature immense lui obéissant au doigt et à l'oeil. Nos deux protagonistes feront appel à leur talents respectifs afin de venir à bout de leurs ennemis et des obstacles. J'ai particulièrement craqué sur la personnalité du géant qui derrière son aspect titanesque s'avère très attachant. Un premier test qui s'annonce donc prometteur. La sortie est prévue pour cette hiver sur Xbox 360 et Playstation 3.

Namco Bandai ne fait pas dans la dentelle en proposant ses démos sur des écrans EIZO

Je me suis ensuite dirigée vers la démo de Enslaved. La légende du roi des singes Sun Wukong est une légende que j'aime énormément et lorsqu'un jeu se met à revisiter le mythe, je suis forcement curieuse de voir le résultat. Je ne vous cache pas que je craque aussi un peu pour Monkey ;) . Il est non seulement habile au combat armé de son nyoibô, mais c'est aussi un acrobate hors pair. La démo est donc un bon petit mélange de plateforme et de combat.

Posté dans , | 1 commentaires

1 commentaires:

Papiche a dit… @ 31 août 2010 à 00:47

Ce Enslaved m'attire de plus en plus mais tu sais Mima je me bats aussi bien que lui et je suis plus costaud (tout a fait faux bien sur lol)

Enregistrer un commentaire