Impression : White Knight Chronicles

5/14/2010 09:41:00 PM by Mima


Il y a longtemps que j'avais repéré White Knight Chronicles. A l'époque, je commençais à jouer à Professeur Layton dans sa version américaine (trop pressée pour attendre la traduction) . Alors lorsque j'ai entendu le petit "tulilum" de Level 5 dans une boutique du boulevard Voltaire, j'ai immédiatement tournée la tête vers l'écran. C'était une vidéo de White Knight Chronicles qui passait sur le petit écran et je l'ai dévoré des yeux toute émerveillée. Depuis, de l'eau à coulé sous les ponts et c'est seulement cette année que le jeu sort en France.


Le jeu commence sur l'éditeur de personnage tellement bien fourni qu'on y passe de longues minutes à peaufiner son avatar. Mais lorsque le jeu démarre, c'est la déception : votre précieux petit avatar n'est qu'un personnage secondaire qui ne l'ouvre jamais et dont le faciès reste neutre dans les quelques plans de cinématique où on l'aperçoit. Une véritable déception pour moi car j'ai passé beaucoup de temps a créer mon personnage , prête à le faire vivre dans le monde WKC .


Vous accompagnez Léonard qui va assister malgré lui à la chute de Balandor . En tentant de protéger la jeune Princesse du royaume il va tomber nez à nez avec une arme ancienne que les assaillants du château recherchent. Léonard décide de passer un pacte avec un Incorruptus , l'esprit de cette arme qui va lui accorder l'utilisation de ses pouvoirs. Cela n'empêchera pas la princesse de se faire enlever et Léonard ne va pas hésiter à partir a sa rescousse. On se retrouve face à l'histoire typique d'une demoiselle en détresse que l'on n'aura de cesse de rechercher , rien de bien transcendant, surtout lorsque l'on réalise que la bougresse nous échappe constamment.


Le système de combat est mou et se résume bien vite à appuyer en continue sur (X) en attendant que l'action soit effectuée. Vous disposez du temps de chargement d'une jauge d'action pour choisir vos coups ou magies, et contrôlez un seul personnage au sein d'une équipe de trois . Cela peut ne pas être votre avatar, vous pouvez également incarner un des personnage principaux. Malgré un menu de choix des actions bien pensé, le rythme des combats se perds dans des jauge d'attente interminable. L'écran étant déjà assez surchargé, celui-ci se voit recouvert d'une boîte de dialogue complètement inutile qui décrira toute les actions effectuées.


WKC jouie de décors ouverts magnifiques qui , malgré une 3D vieillissante, donne vraiment envie de s'y perdre ou de bifurquer avant d'atteindre un objectif. Étant en parallèle sur Final Fantasy 13 et ses couloirs , j'ai vite retrouvé les joies de l'exploration et de la recherche de trésors ou de matériaux. Ces décors sont abondamment peuplés ce qui ne manquera pas de faire grimper les niveaux de vos personnages et de pimenter votre périple .


Je n'ai pas terminé White Knight Chronicles faute de temps et d'envie car son gameplay mou n'est vraiment pas motivant. Ajoutons à cela des personnages sans charismes et un avatar inactif , et voila la magie de WKC qui s'envole en un coup de vent. C'est vraiment dommage car les phases d'exploration m'ont fait retrouver ces petits plaisirs me rappelant World of Warcraft et l'univers riche et somptueux en faisait un jeu potentiellement bon.

Posté dans | 4 commentaires

4 commentaires:

Maspalio a dit… @ 15 mai 2010 à 07:04

je pense malheureusement que ce jeu est sortie trop tard en europe.Au regard des productions de références actuelles ( FF13 et Resonance of fate )le titre sent la poussiere.
Merci pour cet avis Mima

Ymeric a dit… @ 16 mai 2010 à 12:30

Je rejoins Maspalio : la sortie de ce titre est malheureusement trop tardive en France. Dommage ; (
Ceci dit, les décors me laissent rêveur et rien que pour cela, je testerais.
Ymeric

Mima a dit… @ 18 mai 2010 à 14:52

@Maspalio : Beaucoup trop tard, c'est vraiment dommage.
@Ymeric : Si tu es tenté, un deuxième est prévu car le premier ne mets pas fin à l'histoire. Espérons qu'ils corrigent un peu leurs erreurs

Ymeric a dit… @ 19 mai 2010 à 13:20

J'ai vu qu'il y avait 3 titres de prévu en tout.
Wait & See :)

Ymeric

Enregistrer un commentaire